Maryse Larivière est artiste, auteure et chercheuse universitaire. Elle est titulaire d'un doctorat en art & culture visuelle, obtenu de l'université Western en 2019 ainsi que d'une maîtrise en arts visuels de l'université de Guelph. Elle s’intéresse à l’aspect matériel ainsi qu’à la réception sensorielle et affective de l’œuvre d’art. Ses œuvres écrites imaginent l’image au-delà du visuel, tout en déroutant de manière ludique les discours normatifs sur l'art et ses histoires. Elle a publié plusieurs textes autours de ces questions dans des revues spécialisées telles que CMagazine, Esse arts+opinions, et Canadian Art. Poète, elle a signé trois recueils dont Orgazing (2017), Hummzinger (2016) et Where Wild Flowers Grow (2015), tous publiés dans le cadre d'exposition individuelle.

Ses œuvres plastiques (images photographiques et cinématographiques, collage, sculpture, performance) ont fait récemment l’objet d’expositions, de présentations et de publications: Un petit quelque chose pour la Biennale Momenta (galerie de l’UQÀM, 2019); La robe est belle, pour le recueil Bad Boys (Éditions Tryptique, Montréal 2019); Froufrou dans le cadre de la rétrospective de Françoise Sullivan (Musée d’art contemporain de Montréal, 2019); Under the Cave of Winds (Gallery 44, Toronto, 2019; Or gallery, Vancouver 2019; Optica centre d’art, Montréal, 2018; Untitled Art Society, Calgary, 2017); Garden Gossip (Walter Philips Gallery, Centre d'art de Banff, 2017); et Where Wild Flowers Grow (Kunstverein Toronto, 2015). Ces œuvres s’inscrivent dans un processus de recherche-création où la réflexion et la production artistique poursuivent les chemins sinueux du désir féminin, les flux errants de la nature et de la culture, ainsi que la relation concertée et agentielle entre esprit et corps.

Au fil des ans, Larivière s'est aussi impliqué sdans divers projets qui témoignent de son engagement envers les arts contemporains et la communauté artistiques montréalaise et canadienne. En tant que commissaire, elle a organisé la OFF BNL MTL (2009), une manifestation de type biennale dont le lancement Faux cadavre eut lieu à la galerie Leonard et Bine Ellen de l’université Concordia, ainsi que d'autres expositions, manifestations d'art et évènements en art contemporain; la publication de MTL ART MAP (2008-2011), une carte papier des sites d’expositions à Montréal; et la coordination des événements et expositions dans des lieux inusités dont une arcade, une fontaine et un dépanneur (2004-2011).

Copyright 2007-2020
Built with Indexhibit